parallax background

Les Nouveaux Chiens de Garde (Documentaire)

Haîne en ligne : la «fachosphère» se déchaîne
25 août 2020
Je m’appelais Démocratie
5 septembre 2020
 

Les Nouveaux Chiens de garde est un film documentaire réalisé par Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, sorti en France le 11 janvier 2012

Il s'agit d'une libre adaptation au cinéma de l'essai du même nom de Serge Halimi (paru en 1997 et réédité dans une version actualisée en 2005 ; qui reprend le titre du célèbre ouvrage de Paul Nizan). Le film, comme le livre, explore les collusions entre les médias français et le pouvoir politique. Après un accueil en demi-teinte par les critiques de presse, le film obtient deux récompenses et figure en outre parmi les finalistes du César du meilleur film documentaire.

parallax background
<
 

Les médias modernes aiment à se proclamer
« contre-pouvoir », et mettre en avant leur
« indépendance »

Pourtant la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir.

P ourtant la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir.

Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré-mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.

Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social.

Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique.

Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.

Une information orientée idéologiquement et pervertie en marchandise ne serait-elle pas une menace contre la vie démocratique ?

parallax background

Pour approfondir sur la liberté relative de la presse et des médias...

Presse subventionnée : indépendante ou redevable ?
483 millions de subventions à la presse en 2020, s’ajoutant aux 840 millions d’aides déjà versées chaque année.
Send this to a friend